Comment bien soigner sa peau avant l’été ?

Partage :

Aujourd’hui, avec Internet, il est possible de trouver toutes sortes de conseils actuels et de remèdes de grand-mère à utiliser pour entretenir sa peau. Sont-ils tous bons à prendre ? Probablement pas. La plupart des agents actifs de produits de beauté ne sont en réalité que des arguments marketing destinés à la vente et ne génèrent aucune amélioration. Sincèrement, avez-vous vraiment cru qu’en vous tartinant la figure de paillettes d’or, de résidus de diamants ou de fiente de pigeon, vous alliez vous débarrasser de vos problèmes de peau ?

Une hygiène de vie saine

Sur de nombreux sites web, il est possible de trouver une multitude de recettes de masques de beauté à base de fruits, de légumes et de fleurs en tout genre. Il est vrai que certains aliments possèdent des vertus lorsqu’on les applique en cataplasme. Rappelons-nous le mythe des tranches de concombre que l’on applique le matin sur les yeux pour décongestionner les paupières. Cela marche, certes, mais nos fruits et légumes fonctionnent encore mieux quand on les consomme. Alors, ne vous privez pas ! Une assiette de carottes râpées et de tomates vaudra bien moins cher qu’un pot de gélules, et une vraie nuit de sommeil fera l’effet d’un bon anticernes.

Aider la peau à se régénérer

La peau se protège en formant un film gras naturel et en se régénérant continuellement. Sur le web, nous entendons souvent parler des bienfaits du gommage. Effectivement, se débarrasser régulièrement des peaux mortes et des impuretés est bénéfique. C’est d’ailleurs une technique que l’on utilise depuis l’antiquité dans les bains publics. Néanmoins, de nos jours, il faut faire attention à la composition de nos produits, car il faut trouver le juste milieu entre l’action de désincruster et celle de protéger le film gras naturel. Vérifiez qu’ils ne contiennent pas de substances irritantes et que les grains sont suffisamment fins pour ne pas abîmer votre visage.

Hydratez, mais n’obstruez pas

Là encore, il est nécessaire de passer au peigne fin les substances utilisées dans vos crèmes pour éviter d’appliquer celles qui contiennent des agents nocifs. Il est également important de bien connaître son type de peau. Non pas en effectuant des tests sur les sites web des commerciaux qui vont vous proposer ensuite des offres ciblées, mais en vous faisant conseiller par un dermatologue. Vous pourrez ainsi adapter la texture de vos produits à vos besoins réels en matière d’hydratation.

Revenez à l’essentiel

Parfois, il arrive que les choses les plus simples soient les plus efficaces. Il peut être très intéressant de s’intéresser aux bienfaits des huiles végétales ou des essences. L’huile de rose musquée a pu faire ses preuves sur les peaux matures et les cicatrices, alors que l’eau de rose ou de bleuet vaut aussi bien qu’une lotion tonique par exemple.

Vous aimerez aussi...