Les huiles essentielles, les raisons d’y succomber

Partage :

On a tous déjà entendu parler des huiles essentielles. Mais nous ne sommes pas aussi nombreux à les utiliser. Et pourtant, de l’huile essentielle de menthe poivrée pour venir à bout d’une migraine, à l’huile essentielle de basilic pour dormir du sommeil du juste en passant par l’huile essentielle de lavande pour se prémunir d’une invasion de poux notamment, il existe pourtant de nombreuses raisons de les adopter dans nos armoires à pharmacie. Gros plan sur des petits flacons pas comme les autres : gros plan sur les principales vertus des huiles essentielles

Une action antivirale

Alors que l’hiver s’installe, le système immunitaire est tout particulièrement mis à rude épreuve pour vaincre les microbes, les champignons, les mycoses, les bactéries et autres virus qui prolifèrent en cette saison. Et, pour se maintenir en bonne santé, les antibiotiques ne sont pas toujours automatiques comme le scande chaque année l’Assurance maladie. Si une alimentation saine, riche, variée et équilibrée permet de mieux résister, le recours aux huiles essentielles permet de renforcer les défenses immunitaires, d’éliminer les déchets du métabolisme, mais aussi de participer à la destruction de ces agents pathogènes. Pour éviter qu’une bronchite ne dégénère, on utilise alors l’huile essentielle de thym, l’huile essentielle de menthe poivrée est idéale pour les nez bouchés ou qui coulent par exemple.

Une action nettoyante

D’après une étude universitaire, les produits d’entretien industriels utilisés pour purifier l’air, désodoriser, désinfecter ou tout simplement nettoyer les pièces de la maison sont nocifs pour la santé. En marge, sur la sellette, environ une cinquantaine de produits d’entretien courants épinglés par le magazine 60 millions de consommateurs. Tous contenants des substances allergisantes, irritantes, corrosives et/ou risquées pour l’environnement et la santé humaine. Pour préserver l’environnement, mais aussi sa santé, mieux vaut recourir aux huiles essentielles. Les huiles essentielles combinées tantôt au bicarbonate de soude, au vinaigre blanc et au vrai savon de Marseille sont plus écolos, mais aussi plus économiques sur le court terme. Dès lors, pour une maison qui respire la santé et la propreté, mieux vaut avoir dans son placard de l’huile essentielle de citron, de menthe poivrée, d’orange, d’arbre à thé, de clou de girofle, de cannelle, d’eucalyptus, de pin ou encore de bois de Hô notamment. Et pour cause, le choix est infini qu’il s’agit de nettoyer, détartrer, désinfecter ou désodoriser sainement.

Une action gourmande

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les huiles essentielles ont également leur place en cuisine. Elles aromatisent délicieusement les recettes et remplacent avec gourmandise les herbes aromatiques ou les épices. Pour cela, il suffit d’en mettre au maximum deux gouttes. L’huile essentielle de thym pour le civet de lapin ou l’huile essentielle de cannelle dans la compote, la tarte aux pommes maison ou encore l’un des gâteaux de Noël en l’occurrence, sont juste un régal pour les papilles.

Les huiles essentielles sont indispensables à notre quotidien et chacune renferme des composés qui la rendent intéressante selon l’usage auquel elle est destinée. Concentrées de bien-être, elles doivent cependant être employées avec précaution. Et, il convient de se rapprocher d’un naturopathe pour connaître la posologie à suivre notamment pour se soigner. Pour finir, la prise d’huiles essentielles nécessite obligatoirement l’accompagnement d’un médecin et ne convient pas aux enfants ni aux femmes enceintes.

Vous aimerez aussi...