Les parents initient de plus en plus les enfants à une consommation raisonnée

Partage :

Pour que les consommations de demain soient raisonnées, il y a une seule astuce à ne pas mettre de côté : l’éducation. Celle des enfants est donc primordiale, elle est même au centre des attentions des parents qui se lancent de plus en plus dans cette initiation.

Les parents ont changé de comportement vis-à-vis de la consommation

Les familles sont nombreuses à avoir vécu un véritable cauchemar dans un centre commercial alors qu’un enfant effectuait une crise de larmes pour avoir ce jouet si précieux. L’impact sur le budget du foyer est souvent conséquent, car, pour éviter cette situation, ils sont prêts à céder à tous les caprices. Il semble tout de même avoir un changement au niveau des comportements, les parents agissent différemment. Ils sont plusieurs à avoir compris que le respect de l’environnement et l’amélioration des conditions de vie dépendaient en partie de l’éducation de ces garçonnets et de ces fillettes.

70 % des ménages français accordent une véritable attention à cette éducation

Le label Approuvé par les Familles a donc réalisé un nouveau baromètre pour connaître leur avis sur ce thème. La fondatrice a eu l’occasion d’identifier une attitude révolutionnaire qui pourrait bien modifier la consommation dans les prochaines années.

Les familles ne se définissent plus selon la composition de leur foyer, mais par leur manière de consommer.

Cela semble être une grande avancée, car les parents accordent une attention significative à ce secteur dans le but de réaliser de sérieuses économies. Leur comportement n’est pas toujours le seul à avoir des conséquences, celui des enfants est également primordial. Au cours de cette étude, les auteurs ont constaté que 70 % des foyers sondés articulaient leur méthodologie autour de cette question de la consommation. Cette dernière est donc considérée comme un objet éducatif contrairement au 17 % des ménages qui ont tendance à multiplier les nouvelles expériences dans ce domaine sans pour autant prendre en compte l’impact de ce comportement.

34 % des enfants sont éduqués à une consommation raisonnée

Les familles sont nombreuses à évoquer le coût des dépenses dès l’âge de 7 ans. Lorsque les enfants participent aux courses (alimentaires, loisirs, vêtements…), ils sont avertis pour chacun des montants. Dans ce cas de figure, ils sont pratiquement des acteurs. L’enquête nous montre que 51 % des têtes blondes donnent leur avis pendant les achats, 4 % ont le dernier mot et 34 % observent et apprennent à consommer avec raison.

Vous aimerez aussi...