Quelques astuces pour conserver le plus longtemps possible votre jardin d’intérieur

Partage :

Si certains misent sur des herbes aromatiques ou quelques légumes, d’autres ont une passion pour les plantes. Ces dernières viennent ainsi constituer un jardin d’intérieur très intéressant, mais attention, plusieurs précautions doivent être prises afin de ne pas causer leur décès.

Les plantes d’intérieur n’apprécient pas toujours les sources de chaleur très intenses

Généralement, la période des fêtes de fin d’année est propice aux fleurs coupées et aux plantes qui sont commercialisées dans des pots. L’objectif premier consiste à les conserver le plus possible, mais cet atelier peut s’avérer complexe lorsque cet univers est totalement inconnu. L’humidité est problématique, vous devez lutter véritablement contre celle-ci puisqu’elle peut entraîner la mort de nombreux plants. Par conséquent, les soucoupes doivent être vidées régulièrement et il ne faut pas attendre que l’eau stagnante croupisse. Cette dernière favorise grandement la propagation des maladies. Placez également vos plantes loin d’un courant d’air et d’une source de chaleur comme le radiateur.

Attention, toutes les références n’ont pas besoin d’un arrosage conséquent et régulier

A contrario, si la température est élevée (supérieure à 18 degrés) dans la pièce où votre jardin d’intérieur est installé, n’oubliez pas de pulvériser les feuilles régulièrement avec de l’eau. Cette méthode les aide à lutter contre le dessèchement qui entraîne le décès de la plante. D’autres variétés réussissent à perdurer sans un apport excessif d’eau, il est donc inutile de noyer le terreau tous les jours. Un autre point important est à soulever au cours de l’arrosage, car certaines régions en France sont malheureusement frappées de plein fouet par le calcaire. L’eau est dure, elle laisse ainsi des traces sur les feuilles. Pour lutter contre ce phénomène, il suffit de la filtrer au préalable.

Supprimez la poussière avec un pinceau ou un plumeau propre

Lorsque l’on reçoit des plantes que ce soit pour les fêtes de fin d’année ou une occasion spécifique, le premier réflexe consiste à imbiber le terreau régulièrement avec un bon verre d’eau. Malheureusement, vous pensez agir en fonction du bien-être de la plante, mais c’est l’inverse qui se produit. Certaines plantes n’apprécient pas cet excès, c’est le cas pour toutes les références avec des feuillages duveteux ainsi que celles répertoriées dans la catégorie des cactus. Cette dernière a besoin de sécheresse pour perdurer puisque ces variétés ont une forte résistance.

Enfin, si vos feuilles sont rythmées par la poussière, ne l’enlevez pas avec de l’eau, mais à l’aide d’un plumeau ou d’un pinceau doux.

Vous aimerez aussi...