Comment bien choisir votre appartement d’étudiant ?

Partage :

Vous venez d’avoir les résultats du baccalauréat et vous êtes sur le point de commencer vos études supérieures. Avant d’aller vous perdre dans les méandres des bâtiments administratifs universitaires, vous devez vous lancer dans la recherche d’un studio ou d’un appartement pour vous installer. Vous allez en visiter beaucoup et en verrez de toutes les couleurs. Voici les éléments à regarder absolument pour le pas avoir de mauvaises surprises.

Vérifier les ouvertures

Il est important de tester les fenêtres, les portes ainsi que les volets. Il faut regarder qu’il n’y a pas de problème d’isolation, que rien n’est cassé et qu’il n’y a pas de fuites d’air. Si c’est le cas, demandez à ce que le propriétaire s’engage par écrit à les remplacer avant votre entrée dans l’appartement ou dans l’année. Une défaillance au niveau des ouvertures est une cause de perte de chaleur et vous risquez de vous retrouver avec des factures d’électricité trop importantes. Vérifiez également le fonctionnement et l’ancienneté des appareils de chauffage.

L’état des communs

Les parties communes en disent long sur beaucoup de choses. Premièrement, sur l’état d’esprit de vos voisins. Si vous voyez des poubelles traîner devant les portes, vous pouvez présumer que certains d’entre eux sont assez irrespectueux de leur environnement. Deuxièmement, il est clair que vous pouvez en déduire l’inefficacité du syndicat de copropriété à gérer les conflits ou à entretenir les lieux communs.

Chasser les infiltrations

C’est très certainement l’une des pires choses en appartement, car elle témoigne d’un problème d’isolation ou d’étanchéité du bâtiment. Or vous allez visiter le lieu en plein été, quand tout sera sec et vous risquez de ne pas voir s’il y en a et vous en apercevoir cet hiver. Il est donc important de scruter les cadres des fenêtres, les coins des murs, en haut comme en bas. Regardez l’état des fissures et n’hésitez pas à passer vos mains à ces endroits pour vous s’il n’y a pas eu de petites couches de peinture ou des revêtements pour masquer les problèmes.

Les pièces d’eau

On n’est pas assez attentifs à ce genre de problème portant les toilettes, la cuisine et la salle de bain doivent être scrutées. Vérifiez d’abord l’état des joints. En principe, ils sont à la charge du locataire, et vous n’avez pas à réaliser un entretien qui aurait dû être imputé au précédent. Si les joints sont en mauvais état et qu’un dégât des eaux se déclare, on pourrait vous en imputer la responsabilité. Vérifiez qu’il n’y a pas de fuites aux robinets, à la chasse d’eau ou aux tuyaux en général.

Vous aimerez aussi...