De quels compléments alimentaires avez-vous réellement besoin ?

Partage :

À l’approche du printemps, nous nous sentons encore engourdis par les dernières fraîcheurs de l’hiver et l’on souhaite retrouver du tonus très rapidement. Les commerciaux l’ont bien compris et vont mettre en avant toute une gamme de produits miracles dans les grandes surfaces, les pharmacies, et parapharmacies afin de vous vendre de la forme. Sachez néanmoins ce dont vous avez réellement besoin.

Bru-nO / Pixabay

Évaluez vos carences

Avant de vous précipiter sur les promotions dans les parapharmacies, sachez réellement de quoi vous manquez. Au lieu de regarder les avis des 60 millions de médecins sur les sites web médicaux, allez voir le vôtre, le vrai et demandez-lui de rechercher quelles sont vos carences en oligo-éléments ou en sels minéraux. Il vous prescrira une petite prise de sang qui déterminera précisément chacun de vos besoins. Posez-vous également la question de savoir si vous ne comblez pas déjà vos besoins journaliers en nutriments. Évaluez votre alimentation avec un professionnel de la diététique pour voir si vous avez réellement des manques à combler.

Ne vous jetez pas sur les compléments alimentaires

À l’arrivée du printemps, certains se ruent sur les cures de vitamines et de compléments alimentaires pour retrouver un peu de tonus. Dans les rayons des magasins, il y en a pour tous les goûts : pour la forme, pour la mémoire, la digestion, le drainage ou la détoxification. Premièrement, prenez le temps de lire les notices sur les emballages. Certains valent très cher pour ne contenir que des quantités infimes de la substance active. D’autres au contraire en contiennent beaucoup trop et vont faire doublon avec votre alimentation habituelle.

Les compléments sont dans la nature

Rien ne pousse par hasard et les animaux le savent bien. Les légumes et les fruits de saison nous apportent tous les nutriments dont nous avons besoin au bon moment. Nécessitons-nous réellement de manger des fraises en plein hiver, dont la culture a été forcée artificiellement ? Non seulement elles ont perdu la plupart de leurs valeurs nutritives, mais en plus elles contiennent plus d’agents chimiques. Alors qu’une carotte, une betterave, une endive, un chou fleur, des châtaignes, ou encore du potimarron ont des teneurs suffisantes en vitamines et contiennent d’autres éléments bénéfiques à notre santé en hiver notamment pour nos défenses immunitaires qui nous aident à résister aux maladies et aux microbes. Au printemps, vous trouverez des drainants naturels comme les asperges, que vous pourrez utiliser pour détoxifier l’organisme. Si vous habitez en Midi Pyrénées, une espèce sauvage de ce légume (le Respounchou) est encore plus efficace.

Vous aimerez aussi...