Le défibrillateur au cœur de nos cités

Partage :

La santé publique est un des domaines sur lesquels se penchent régulièrement nos dirigeants politiques, puisque nous, les citoyens, avons de grandes attentes en la matière. Mais c’est aussi parce que depuis fort longtemps déjà on nous parle en permanence de ce trou de la Sécu qu’il faudrait combler pour que la prise en charge de nos frais de santé, et leur remboursement par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, ne pèsent trop sur l’économie française ni européenne et donc sur le dynamisme et la compétitivité de notre pays. Des mesures sont prises régulièrement, soit pour favoriser le remboursement de certains soins, soit à l’inverse pour le déremboursement de certains médicaments.

L’apparition des défibrillateurs

Différentes décisions sont donc émises ponctuellement pour optimiser le fonctionnement des services de santé en France, et nous sommes tous concernés. Nous avons ainsi vu arriver un jour dans nos vies les défibrillateurs, qui ont été installés un peut partout dans les lieux publics, pour venir en aide aux personnes qui auraient un soucis cardiaque. Il s’avère aujourd’hui, avec le recul, qu’il s’agissait d’une bonne décision, et l’on peut en féliciter ceux qui en sont à l’origine. Cela étant, chaque défibrillateur, qu’il ait été posé dans une école, une mairie, une place publique ou les couloirs d’un hôpital, doit régulièrement passer entre les mains d’un spécialiste qui fera sa révision. Pour en savoir plus sur la maintenance des défibrillateurs, cliquez sur le lien.

La recherche médicale avance

Nous sommes aujourd’hui capables de nombreux miracles, grâce à des connaissances en médecine qui n’ont pas cessé de progresser au fil des décennies. Le fait que l’on puisse utiliser un défibrillateur rapidement en cas de besoins en fait partie. Mais il y a aussi toute la prévention des maladies cardio-vasculaire comme des différents cancers qui a joué n rôle très important dans les progrès des résultats en matière de santé publique en France. La technologie avance vite et ce, pour le bien de tous. En détectant très tôt différentes affections, on a pu en améliorer la prise en charge en donc diminuer le nombre de décès dus à ses maladies graves.

Vous aimerez aussi...