Avoir un chien, c’est bon pour les enfants

Partage :

Les chiens, des compagnons qui réduisent l’anxiété

On connaissait déjà les vertus thérapeutiques de la présence d’un chien, par exemple pour aider à guérir les enfants atteints de cancers, ou pour soutenir les autistes. Mais le chien permettrait également de réduire le stress, à l’heure où près d’un jeune sur huit serait atteint de problèmes d’anxiété. C’est en tout cas ce que prouve l’étude du Dr Anne Gadomski, de l’Institut de recherche du Bassett Medical Center de New York. Menée sur 643 enfants âgés d’environ 7 ans, cette analyse s’est effectuée grâce à de nombreuses questions posées aux enfants et aux parents sur le mode de vie de leur tête blonde : alimentation, activité physique, comportement émotionnel, vie quotidienne, anxiété, concentration, etc. Parmi les questions, on demandait également aux enfants s’ils avaient un animal de compagnie à la maison.

Les enfants sans animaux seraient les plus anxieux

73 % des enfants de l’étude affirment posséder un animal, dont 58 % un chien. 21 % des enfants, eux, n’auraient pas du tout d’animal de compagnie. Les résultats de l’étude prouvent qu’environ 20 % des enfants n’ayant pas de chien sont plus facilement sujets à l’anxiété, contre 12 % de ceux ayant un chien. L’angoisse serait d’ailleurs plus prononcée chez les petites filles. Pour les chercheurs, les chiens « peuvent stimuler la conversation et favoriser les interactions sociales. Les échanges entre l’homme et le chien peuvent aussi entraîner la production d’ocytocine (l’hormone de l’attachement) et réduire les taux de cortisol ce qui permet d’atténuer les réponses au stress« . On sait également que les chiens ressentent l’angoisse ou la tristesse de leur entourage, et se montrent souvent très attentifs en cas de crise. Ainsi, nos compagnons à quatre pattes montrent une fois de plus leur affection et leur utilité, même pour les plus jeunes !

Vous aimerez aussi...