Fish pédicure : dangereux pour la santé !

Partage :

Pratique esthétique dont les origines se trouvent en Asie, la  » fish pédicure «  s’est répandue en France et est proposée dans divers bars à ongles et centres de beauté. Mais selon l’Anses, elle expose les adeptes à plusieurs risques.

La  » fish pédicure  » : principe

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un soin des pieds au cours duquel, des poissons friands de peaux mortes les grignotent une fois les pieds trempés dans l’eau. Ce type de soin connaît un succès sans précédent depuis son arrivée dans l’Hexagone. Les poissons présents dans les bacs remplis d’eau devraient en principe ne pas avoir de dents, des  » Garra rufa « , une espèce de 3cm de long, dont la particularité est de sucer sans mordiller. Force est de constater selon l’Anses, que plusieurs centres offrent ces soins avec des poissons beaucoup plus gros et pourvus de dents.

Les risques de la pratique

Partant du fait qu’il n’y a aucune réglementation sur cette pratique esthétique en France et que l’eau servant à faire les soins ne peut être désinfectée au risque de tuer les poissons, les menaces de transmission des germes et bactéries sont énormes. Ces derniers peuvent être transmis aussi bien par les pratiquants que par les poissons. Les personnes les plus exposées sont les diabétiques, les porteurs de lésions cutanées ou encore les immunodéprimés, car en mangeant les peux mortes, les poissons créent des  » micro-plaies « , portes ouvertes aux transmissions. L’Anses préconise donc un  » encadrement strict de cette pratique  » et une  » information objective du public sur les dangers de la fish pédicure « .

Vous aimerez aussi...