Un potager dans la maison, le goût du bio retrouvé

Partage :

Vous habitez en ville, et vous avez décidé de vous mettre à la culture d’intérieur. Un petit potager pour déguster vos propres légumes est une très bonne idée, tant sur le côté bio, que sur le côté loisir. Vous prendrez plaisir à voir votre plantation évoluer au fil des jours. Le moment tant attendu de déguster vos propres légumes, sera pour vous une grande satisfaction.

Comment préparer son potager d’intérieur ?

Tout d’abord, le potager que vous aurez décidé de réaliser, doit être situé près d’une fenêtre. Les plantes ont besoin de lumière pour pousser correctement. Vous pouvez choisir de réaliser votre petit jardin dans la cuisine ou dans le salon à votre convenance. Il faut surtout que le lieu soit lumineux et aéré, pensez à ne pas trop vous éloigner du robinet d’eau pour faciliter l’entretien de vos légumes. Les modèles de pot sont variés, vous pouvez jouer sur le côté déco en choisissant des contenants adaptés à votre intérieur. Il faut penser à prévoir des soucoupes ou des plateaux pour mettre en dessous des contenants. Ce sera plus pratique au moment de l’arrosage. Il faut également prévoir des pots avec des trous au fond afin de drainer correctement vos plants.

Quels sont les types de culture réalisables en intérieur ?

Il faut bien évidemment choisir des plants cultivables en intérieur. Les plantes aromatiques supportent très bien la culture en intérieur. Les herbes comme le basilic, le thym, le cerfeuil, la ciboulette, la coriandre ou la menthe ne sont pas difficiles à cultiver. Les tomates cerises, les minis-choux et les piments, sont également simples à cultiver et donnent un côté très décoratif à votre potager. Les radis et les laitues ont une croissance dite rapide, et repoussent très vite après la coupe. Vous pouvez également cultiver des fraises, pour le plaisir des petits gourmands. Il faut prêter une attention toute particulière au mélange des plants. Si vous mettez plusieurs plants ensemble dans le même pot, vous devez vous assurer qu’ils peuvent cohabiter tant sur leur besoin en eau, que sur leur compatibilité à pousser dans la même terre. Certaines plantes sont plus toxiques que d’autres.

Consultez les calendriers de jardinier qui vous expliquent quel est le bon moment pour planter et à quelle période vous pourrez récolter toutes vos variétés. Selon votre niveau de connaissances, vous pouvez réaliser vous-même vos semis ou acheter des plants déjà tout préparés. L’arrosage doit être régulier et la surveillance des parasites doit s’effectuer de la même façon que pour un jardin d’extérieur.

Vous aimerez aussi...