Et si on repensait nos aires d’autoroute pour en faire des lieux propres ?

Partage :

Qui dit départ en vacances, dit indéniablement un nombre de véhicules plus important sur l’autoroute qu’en temps normal. Les familles partent en vacances, les amis s’offrent un séjour pour fêter la fin des examens et tout ce petit monde emprunte les routes les plus rapides : les autoroutes.

Pour que l’arrêt sur une aire soit agréable et reposant, il faut que les vacanciers (et les autres d’ailleurs) se sentent à l’aise et dans un environnement propre. Pourtant, ce n’est pas toujours le cas. En rendant les aires plus intelligentes, ceux qui s’occupent de ces dernières pensent pouvoir leur redonner une image positive.

Pourquoi rendre les aires plus intelligentes ?

Aujourd’hui, nos aires d’autoroute ont parfois une connotation lugubre et les saletés nous empêchent de nous arrêter convenablement. Nous prions pour ne pas attraper de maladies et nous ne partons pas aux toilettes sans oublier d’apporter son rouleur de papier toilette ou des mouchoirs. Car, oui, les rouleaux sont bien souvent vides.

Avec l’aire d’autoroute intelligente, les entreprises souhaitent bannir cette image qui s’est ternie avec les années. Ainsi, les plus de 900 aires présentes en France seront bien plus propres que maintenant et les investissements seront plus rentables. Une opportunité de rendre notre environnement plus sain et ne manquer de rien lors de son repos sur une aire d’autoroute.

Comment cette intelligence sera matérialisée ?

Des capteurs sont installés aux emplacements stratégiques de l’aire. Savon liquide, place de parking, poubelle, papier toilette, les capteurs sont présents pour avertir les agents qu’une intervention est nécessaire. Actuellement, les agents se rendent sur les aires à certains moments de la journée. Malheureusement, il se peut qu’ils viennent trop tôt ou trop tard ce qui amène les aires à être polluées et nullement propres. Grâce aux capteurs intelligents, les interventions se feront elles aussi de manière intelligente.

Imaginez une alerte s’affiche sur les écrans des contrôleurs de l’autoroute pour indiquer qu’il n’y a plus de papier toilette ? Cela serait formidable et pourrait permettre aux professionnels d’intervenir au moment opportun et non à n’importe quel moment de la journée.

Un test dans une aire existante

Si vous souhaitez voir comment cela fonctionne et l’efficacité des capteurs, c’est au niveau de l’A10 qu’il vous faudra vous tourner. Très fréquentée, l’aire de repos de Boutroux met en place cette expérimentation afin de voir s’il est intéressant de l’installer sur les plus de 900 de France. Pour notre part, nous ne doutons pas de leur efficacité. Elles sauront trouver leur place sur d’autres aires de repos.

Vous aimerez aussi...