Le shopping raisonné prend désormais la place de l’achat impulsif

Partage :

Il est loin le temps où les Français se déplaçaient dans leur centre commercial préféré en remplissant le chariot sans vraiment accorder une attention significative à la facture. Désormais, tous les achats sont étudiés avec précision et ils sont pensés avec rigueur quelques jours auparavant.

Les achats ne sont désormais plus impulsifs

Un véritable changement s’est opéré dans le quotidien des Français qui ont chassé d’un revers de la main les achats impulsifs. Il y a quelques années, il suffisait de regarder les rayons parfaitement mis en valeur pour être immédiatement séduits par un nouveau produit. Ils étaient nombreux à succomber à cette tendance, mais les conséquences ont souvent été désastreuses. En effet, les dépenses étaient tellement importantes que les finances familiales chutaient de manière significative. En parallèle, la crise de 2008 n’a pas aidé les Français qui ont perdu leur pouvoir d’achat. Ils ont donc été dans l’obligation de s’adapter à cette nouvelle tendance.

Les boutiques en ligne ont redistribué les cartes et favorisé l’achat raisonné

Si un premier tournant a été identifié, un second virage semble se dessiner. Il serait expliqué par l’émergence de cet achat raisonné et la recrudescence de ces boutiques en ligne. Ces dernières présentes des avantages à ne pas mettre de côté, car les promotions sont valables toute l’année. Grâce à ce mode opératoire, il est tout à fait envisageable de réaliser des économies tout en s’octroyant quelques plaisirs, ce qui n’était pas au programme en 2008 lorsque la crise a frappé de plein fouet une multitude de foyers. Les grandes enseignes souhaitent donc se concentrer sur un nouveau fonctionnement afin de coller parfaitement à ces habitudes très sympathiques pour le portefeuille.

Comme la Chine et le Brésil, la France s’adapte aux nouvelles tendances

Carrefour, Casino, et même Auchan ont décidé de lancer un plan d’attaque afin de riposter dans les règles de l’art. Cet achat raisonné pourrait donc sonner la fin de ces hypermarchés que nous connaissons désormais. Cette forme de distribution qui domine le quotidien des consommateurs depuis de nombreuses décennies pourrait vivre ses derniers instants si ce chamboulement se concrétise dans les prochains jours. La fin annoncée de ces bâtisses était déjà relayée il y a quelques années, mais cette tendance se renforce au fil des mois toujours à cause de ce poids de plus en plus important des acteurs du e-commerce.

Préparez-vous à de nouveaux environnements, les enseignes pourraient offrir un nouvel aménagement des espaces tout en proposant des animations et divers services. La France ne semble pas être la seule touchée par ce phénomène, car le Brésil et la Chine ont également été contraints de s’adapter.

Vous aimerez aussi...